Mayer Hawthorne, l'homme qui remet les années disco en 2017
Le Titre De La Semaine

LTDLS #3 : Mayer Hawthorne – Time For Love

Mayer Hawthorne est un homme très occupé ces deux dernières années. Après son EP Party Of One sorti en 2016, il gratifie le public d’un second album de Tuxedo, son groupe de disco-funk, en 2017. Toujours aussi centré sur le groove, Hawthorne donne une vrai dimension rétro à ses derniers opus, mais sans les orientations soul/hip hop habituelles. En témoigne son titre Time For Love, belle preuve qu’on peut encore faire du funk de qualité aujourd’hui.

L’homme couteau-suisse

Un peu à la manière d’un Mark Ronson, Mayer Hawthorne est le petit blanc qui sait groover et compte bien le montrer dans tous les styles. C’est en 2009 qu’il sort son premier album, A Strange Arrangement, pépite soul qui nous plonge dans les sixties avec cependant un grain de modernité dans les arrangements.

Après quelques titres plus RnB, rap, ou electro, Hawthorne débute son projet Tuxedo en 2015 qui lui fait prendre un vrai virage disco. En homme à tout faire, Hawthorne excelle comme toujours, et l’enregistrement avec du matériel analogique lui permet d’avoir un son funk classe et vintage. Avec Jake One, producteur et beatmaker hip hop, ils sortent un second album en 2017. Juste avant ce deuxième opus se glisse l’EP de trois titres Party Of Oneultra groovy, aux lignes de basse chaloupées et aux arrangements très smooth. C’est après deux morceaux plutôt soul que survient Time For Love, comme une claque funk pour réveiller tout ça !

Brown, James Brown

Immédiatement, la ligne de basse, les cuivres et la petite cocotte à la guitare font penser à du funk old school, type James Brown. Prenez le temps de savourer la basse crémeuse qui contraste avec les guitares sèches. Le refrain, beaucoup plus RnB avec des synthés/violons, glisse naturellement avec des harmonies à la Michael Jackson. Justement, gros clin d’oeil au clip de Rock With You du roi de la pop, Mayer Hawthorne se trémousse devant un spot lumineux vert, avec un enchaînement un peu kitsch-vintage.

Pour clôturer le titre, l’artiste prend même le temps de caler un solo de saxo bien ficelé : pas la peine de chercher plus loin, on est dans les seventies !

Avec Time For Love, Mayer Hawthorne offre un morceau rafraîchissant au monde de la funk old school, rarement dépoussiéré avec autant de brio. Un artiste qui mérite beaucoup plus de reconnaissance médiatique !