L'Impératrice - Mata Hari
Le Titre De La Semaine

LTDLS #7 : L’Impératrice – Mata Hari

Après plus de trois mois d’existence, il était temps de vous parler de l’Impératrice, et la sortie de leur nouveau titre en est la parfaite occasion !

Son Altesse danse le disco

Depuis 2012, ce jeune groupe electro-disco-pop parisien sort régulièrement des petites pépites taillées pour le groove. Preuve que le monde est petit, l’Impératrice (l’impé pour les intimes) a remixé certains morceaux du groupe Parcels, qui lui a rendu la pareille.

Dans le petit microcosme de la pop parisienne, on retrouve aussi Isaac Delusion, avec lesquels ils ont enregistré l’un de leur premiers morceaux, le fabuleux « Sonate Pacifique« . Mais depuis cinq ans, le groupe a bien évolué. Départ d’un membre, ajout d’une chanteuse, si l’Impératrice continue de progresser, on sent qu’elle cherche encore ses marques : oscillant entre pop (parfois un peu trop gnangnant à mon goût) et electro-disco plus groovy, et après quelques EP assez réussis, Son Altesse annonce enfin un album pour 2018 dont fait partie le titre d’aujourd’hui.

Une espionne à la cour impériale ?

Joli choix que le nom de Mata Hari ! Pour un groupe qui cherche toujours des personnalités féminines marquées dans ses morceaux, on est servis. La courtisane, danseuse, et surtout agente secrète ne manque pas de résonner dans notre imaginaire à peine le morceau débuté. Loin de l’espionne du début du XXè siècle, on imagine plutôt une James Bond girl dans ce titre qui pourrait être sorti tout droit des seventies ! La ligne de basse crémeuse et sautillante, presque toujours au rendez-vous chez l’Impé, groove et porte la structure mélodique faite de cuivres et de synthés plus modernes. On sent un vrai effort cette fois ci de faire du disco, jusque dans le chant (habituellement plus pop). Remarquez surtout les percus, grosse valeur ajoutée du morceau, qui ponctuent ça et là les trous de la batterie, et qui ouvrent magnifiquement un pont à la guitare et au synthé vers 1’40 ».

Rien à redire sur ce titre, pour moi c’est un succès d’un bout à l’autre, ce qui n’était pas arrivé depuis un certain temps chez l’Impé ! Si vous découvrez le groupe grâce à ce morceau, sachez qu’il s’agit définitivement d’un groupe à suivre en 2018. Après avoir eu la chance des les voir deux fois en DJ set ces dernières années, j’espère pouvoir assister à leur concert prochainement, mais les représentations qu’ils font à la Cigale sont déjà bookées… Un gage de qualité, sans aucun doute !